Pourquoi faire du SEO ?

 La réponse courte : pour générer des prospects et des clients en étant visible sur Google.

Bref, faire du chiffre d’affaires en plus !

Peu importe votre activité (TPE, e-commerçant, PME, commercant, consultant), vous avez besoin d’être visible sur Google pour attirer des clients.

C’est quoi le SEO ?

Définition

SEO est l’acronyme anglais de Search Engine Optimization, c’est-à-dire l’optimisation de votre site internet pour les moteurs de recherche (Google).

En français on parle de référencement naturel, opposé au référencement payant (SEA).

 

Exemple

L’image ci-contre illustre le fonctionnement du moteur de recherche Google :

seo-pourquoi-faire-navio-agence-mulhouse-68

cliquer sur l’image pour agrandir

– L’internaute tape une requête dans le moteur de recherche.
ex: entreprise isolation haut – rhin

– Google lui affiche une liste de résultats (sur un ordinateur) :

En rouge, ce sont les résultats “sponsorisés” (SEA) : des entreprises payent pour apparaître en premiers. Chaque lien sponsorisé est précédé d’un encart “Annonce”.

C’est de la publicité : à chaque clic de l’internaute sur l’un de ces liens, Google facture l’entreprise : quelques centimes à des dizaines d’euros selon un système d’enchères.

En vert, ce sont les résultats “naturels” (SEO) : ce sont les sites les plus pertinents (selon Google) pour répondre à la requête de l’internaute.

Logiquement, plus votre site est positionné haut sur cette page de recherche (d’abord sur l’encart publicitaire puis dans les premiers résultats naturels), plus les internautes vont cliquer sur votrelien et générer du trafic vers votre site web.

 

Le principal enjeu du SEO

Etre positionné le plus haut possible dans la SERP (Search Engine Result), la page de résultats Google.

 

Les difficultés du SEO

La concurrence ! En effet, tout le monde souhaite se positionner le plus haut possible pour capter le plus de trafic.

La concurrence est double : d’abord les entreprises qui payent les annonces pour être situées tout en haut de la page dans l’encart publicitaire.

Ensuite les entreprises qui optimisent leur référencement naturel (SEO) pour apparaître dans les premières places “naturelles”.

 

Comment améliorer le SEO de mon site internet ?

La question en or ! Comment être numéro 1 sur Google ? Ou au moins sur la première page ?

Celui qui est capable de vous garantir un résultat ou une place est un menteur !

Car personne ne connait précisément le fonctionnement du moteur de recherche de Google.

Ce sont plus de 200 critères qui régissent l’algorithme Google.

Pour résumer, le SEO se base sur 3 grands piliers classés en 2 catégories :

– On site (sur le site internet) signifie que cela dépend directement de vous et de votre site internet.

– Off site (en dehors du site internet) signifie que cela ne dépend pas directement de vous mais de l’extérieur.

 

Les 3 piliers du SEO :

#1 Le contenu (on site)

“Content is King” (le contenu est roi).

Cette citation bien connue des experts SEO démontre l’importance du contenu de votre site internet. En effet, l’objectif n°1 de Google est de fournir la meilleure réponse possible à la requête de l’internaute.

Il va donc classer tous les contenus existants par leur pertinence: plus votre contenu répond à la requête de l’internaute, plus il a de chance d’être situé au sommet de la page de résultats.

D’où l’importance des contenus rédigés (textes) ou produits (photos, vidéos, sons…) sur votre site web. On parle de pilier “on site” car il dépend directement de vous et de votre site (critère interne).

#2 La technique (on site)

C’est le pilier réservé à la personne en charge du développement de votre site internet.

En résumé, il s’agit de configurer et d’optimiser votre site internet pour qu’il réponde parfaitement aux critères définis par Google : rapidité d’affichage, responsive design (adapté aux mobiles), balises title, méta-description, balisage hn, mots en gras…

Et plein d’autres critères techniques.

Pilier “on site” car il va dépendre de l’agence ou du freelance qui crée votre site. D’où l’importance du choix de votre prestataire qui doit avoir des compétences SEO en complément de compétences de développement pur du site.

#3 La popularité (off site)

Peut-être le pilier aujourd’hui le plus important (question ouverte au débat dans la communauté SEO) ?

Egalement appelé netlinking (liens), c’est la reconnaissance d’autres sites envers le votre, c’est-à-dire les liens pointant vers votre site internet.

Les liens ont de l’importance selon 2 axes :

– la quantité des liens pointant vers votre site : plus votre site aura de liens d’autres sites pointant vers lui, plus il sera populaire, et mieux il sera classé sur Google

– la qualité des liens : plus un site ayant une forte autorité ou popularité

ex: un site comme www.lemonde.fr est reconnu comme ayant une forte popularité/autorité. Donc un lien du site du Monde vers votre site a une forte valeur et apporte du “jus” à votre site.

A l’opposé un lien du site de votre club de football local ne vous apporte pas grand chose en terme de popularité.

On peut même imaginer que 100 liens de 100 sites à faible popularité valent moins qu’un lien d’un site à forte autorité.

Le netlinking (la popularité) est un pilier “off site” car c’est celui sur lequel vous avez le moins d’influence directe.

Même s’il existe des méthodes d’acquisition de liens (en quantité et en qualité).

 

Retour sur investissement du SEO : moyen/long-terme

Vous cherchez un ROI immédiat et des clients dès le jour 1 ? Alors optez pour une stratégie SEA = publicité = paiement au clic.

Prévoyez un budget pub dès le démarrage ! Et le jour où vous stoppez vos investissements publicitaires, vous n’avez plus de clients.

C’est une vision de croissance à court-terme.

Vous cherchez des résultats naturels à moyen/long terme (3 ou 4 mois minimum) ? Une visibilité pérenne et un flux de prospects régulier ?

Alors optez pour une stratégie SEO. Votre investissement dans la création de contenus pertinents  vous permet de générer une visibilité durable.

Notez que les 2 stratégies SEO et SEA sont  complémentaires.