Suivi de référencement

par | 12 Juin 2020

Référencer votre site pour bien le positionner sur la page des résultats de Google est une chose, suivre tout cela de prêt en est une autre.

L’enjeu du référencement naturel est d’optimiser un site pour les moteurs de recherches, afin de faire en sorte qu’il se distingue du lot. Plus précisément, le principe du SEO est de faire en sorte de développer la popularité de votre site sur le premier moteur de recherche. En France, comme dans de nombreux autres pays en Occident, il s’agit de Google.

C’est un travail d’une importance capitale pour arbitrer au mieux votre stratégie digitale ainsi que votre webmarketing.

 

Première étape

Pour bien débuter sa stratégie numérique, il vous faut commencer par établir les bons objectifs et indicateurs clef de performance, ICP ou KPI (Key Performance Indicators).

 

SMART

Les indicateurs de la performance suivent le schéma suivant

  • Spécifique : l’objectif doit être directement en lien avec le travail de l’exécuteur mais également simple à comprendre afin que sa réalisation ne soit pas ralentie
  • Mesurable : l’objectif doit être quantifié ou qualifié, c’est-à-dire qu’un seuil doit être défini en amont afin de savoir à quel niveau et pour quelles valeurs correspondent les attentes
  • Atteignable : l’objectif doit être suffisamment grand et ambitieux afin de représenter un défi motivant ; cependant, il doit également être raisonnable et favorable à l’esprit d’équipe pour qu’il accepté facilement et réalisé rapidement
  • Réaliste : l’objectif doit être pertinent afin d’éviter un délaissement de la part des participants au fur et à mesure de son évolution
  • Temporellement défini : l’objectif doit avoir une date butoir, c’est pourquoi ses éventuelles étapes doivent être délimitées dans le temps et de manière précise et non pas floue

Les objectifs SMART doivent, comme leur nom l’indique, accompagner intelligemment la stratégie digitale pour qu’elle soit efficace.

 

Visibilité

Il s’agit cette fois d’un indicateur unique qui doit montrer la pertinence de votre site sur les thématiques ciblées lors de l’audit sémantique. Cette partie du SEO a pour objectifs d’asseoir et d’informer le diagnostic de la qualité du contenu et de la stratégie de ce dernier et aussi d’en définir les priorités.

Rappelons les étapes de cet audit :

  • La recherche des mots clés qui comptent pour votre site en fonction de ceux utilisés par vos concurrents
  • Le choix des mots clefs relatifs au contenu de votre sites et aux recherches de vos internautes pour que cela soit le plus pertinent possible
  • Le listing parmi eux des mots clefs primaires et secondaires ; il va de soi que les premiers seront utilisés en priorité
  • La veille, qui doit être suivie afin d’étudier l’évolution de la concurrence en matière de visibilité

 

Trafic

Cet indicateur-là mesure de manière statistique le nombre de visites que reçoit votre site web. Il permet donc d’analyser son trafic SEO en comptant en particulier la durée de visite et sur quelles pages précisément. À noter que ces deux types d’informations en ajoutent un troisième : le taux de rebond, qui mesure le pourcentage d’internautes qui ont visité votre site en en lisant toutefois qu’une seule et unique page.

Des données concernant le commerce en ligne sont également disponibles en fonction des besoins ou pour organiser le suivi d’évènements ou d’objectifs en particulier.

 

Vues

On peut mesurer les vues de votre site internet de deux manières. À travers son nombre d’impressions, c’est-à-dire du nombre de fois que votre site est affiché dans la page des résultats du moteur de recherche [de Google].

Le taux de clics (TDC, ou CTR – pour « Click Through Rate ») est un rapport entre le nombre de fois que le lien de la SERP vers votre site est cliqué et le nombre d’impressions de ce dernier. On retrouve également les expressions CTR naturel ou encore organique.

Par exemple, si un site est imprimé 1 000 fois mais n’est cliqué seulement 10 fois, sont taux de clics sera de 1 %.

Ces informations relevées sont relatives aux performances en termes de référencement naturel réalisées avant la visite effective sur votre site. Cela permet d’arbitrer par exemple l’optimisation des annonces SEO.

Dans l’exemple donnée ci-dessus, le taux de clics est très faible, tout comme le nombre de clics en eux-mêmes par rapport à celui des impressions. Cela indique très certainement que le choix du mot clef n’était pas optimisé pour les moteurs de recherche (c.f. SEO) et que sa pertinence est à réétudier.

 

Surveillance SEO

Le référencement SEO se base sur différentes techniques pour fonctionner. En mesurer les évolutions ainsi que leurs impacts vous permettra d’améliorer votre site et d’en accroître les performances naturels.

Un exemple intéressant est la refonte d’un site web, lors de laquelle il est très important de suivre le nombre de pages qui sont indexées avant la refonte et à le comparer avec celles indexées après.

Un autre point important de la surveillance SEO est la vérification du fonctionnement des URL, dont les liens peuvent éventuellement sauter lors de la conversion.

 

Deuxième étape

Il vous faut maintenant choisir les outils que vous utiliserez et les paramétrer. On peut les classer dans 4 catégories :

 

Visibilité

Suivre la visibilité d’un site veut dire contrôler régulièrement sa position sur tels mots clefs. Les indicateurs sont en général la position du site elle-même, la page en question avec laquelle le site se positionne ainsi que le volume de requêtes qui sont associées au mot clef sans oublier son évolution.

Sur les mêmes mots clés, il est aussi important de suivre l’état de la visibilité de la concurrence.

Exemple d’outil : Monitorank

 

Trafic

Une fois que les internautes ont été intéressé par votre site, ils y entrent. Mesurer ces visites est donc quelque chose de très utile et de facilement quantifiable compte tenu du nombre d’outils webanalytiques.

Exemple d’outil : Google Analytics

 

Annonces

Il s’agit là de suivre et de mesurer la performance des annonces SEO.

Exemple d’outil : Google Search Console

 

Technique

Il existe différentes KPI techniques qui vous permettront de mesurer les performances du site ainsi que son état de santé :

  • Performances et trafic : erreurs 404, balises canonical, redirections, nombre de pages indexées, vitesse du site, compatibilité des microdonnées, facteurs bloquants en ce qui concerne les téléphones portables, plans de site (sitemaps).
    Exemple d’outil : Google Search Console
  • Outil de linking externe : pour détecter liens externes cassés ou redirigés
    Exemple d’outil : Ahrefs
  • Performance de chargement des pages : mobiles, PC
    Exemple d’outil : Google PageSpeed
  • Indexation (crawl) : pour vérifier si les nouveaux liens fonctionnent ou, plus généralement, si tout fonctionne ; pour regarder aussi si rien n’a disparu
    Exemple d’outil : Screaming Frog
  • Analyse des fichiers journaux (analyse de logs) : mise en place d’un tableau de bord (dashboard) de suivi des fichiers journaux SEO du serveur hébergeur
    Exemple d’outil : OnCrawl

 

Troisième étape

Utiliser les données récupérées à bon escient. Une manière de faire serait de se servir d’un outil de dashboarding comme Google Data Studio afin de synthétiser la communication de données (reporting).

Ainsi, plusieurs points sont à suivre :

  • Mesurer son positionnement concurrentiel et l’améliorer :
    Être visible avec le mot clef de sa propre marque et ainsi éviter de voir son trafic se faire cannibalisé par la concurrence qui joue avec votre nom.
  • Évaluer l’efficacité des actions éditoriales et les ajuster en conséquences
    Faire bonne impression (littéralement…) et avoir un bon taux de conversion (actions telles que des achats ou d’autres contacts commerciaux).
  • De même pour les actions techniques
    Il s’agit de la santé de votre site. Cet élément peut sembler dérisoire, pourtant votre site se doit d’être sain et donc optimisé techniquement pour que tout soit en ordre.
  • Ainsi que pour les actions de tissage de liens (netlinking)
    Ce point consiste à accroître et à rendre durable la popularité de votre site. Il aura beau être tout pertinent qu’il voudra, sans une stratégie de netlinking efficace sa popularité ne sera pas à la hauteur attendue.

 

Conclusion

Le suivi de référencement, c’est-à-dire celui de l’optimisation et de la performance SEO, est indispensable à la visibilité de votre site internet. C’est un incontournable de votre business sur le web.

Le temps de cette analyse est très payant et il est important de faire de tels suivis régulièrement. Ainsi, l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche sera pérenne.

 

Arnaud Gélébart

Arnaud Gélébart

Consultant SEO et gérant de l'agence Navio. Je suis chargé de la réussite de votre entreprise sur internet.

Parlons-en !

Un projet de référencement naturel ?

Contactez-nous